La vanne EGR soit re-circulation des gaz d’échappement a été mise en place sur la ligne d’échappement pour combattre les mauvais rendements en terme de pollution. Ce principe parfaitement anti-mécanique consiste à refaire circuler dans un moteur diesel des gaz chargés de suies et de NOx.

La vanne EGR complètement encrassée ne rend plus correctement son usage. Les suies en refroidissant encrassent le circuit d’admission et surtout la vanne qui empêche alors la respiration normale du moteur. Il perd naturellement sa puissance et de ce fait son bon rendement. Le moteur s’encrasse jusqu’à tomber en panne.

De plus, la majorité des automobilistes ne poussent pas leurs rapports au delà de 3000tr/min, le circuit d'air (EGR) ne peut se régénérer, nettoyer.

Le moteur diesel travaille en excès d’air, donc en présence de beaucoup d’oxygène, ce qui entraîne mécaniquement de fortes émissions d’oxyde d’azote. Par la vanne EGR pénètrent dans l’admission des gaz d’échappement pauvres en oxygène, diminuant la quantité disponible dans le cylindre et réduisant la quantité de NOx. elle est pilotée par un calculateur. Elle se bloque en général en position ouverte, et l’excès de gaz d’échappement recyclé entraîne une mauvaise combustion dans les cylindres : augmentation des suies, du monoxyde de carbone et des hydrocarbures.

an image